Les Cartes de France

Aujourd’hui :

Demain :

Ecolieux : 

ATTENTION :

1 – Partir du principe que même si on s’installe dans un endroit parfait, ce sera probablement pas l’endroit où nous finiront nos jours. Quand il faut partir, il faut partir.

2 – Cultiver un potager dans son jardin, apprendre à se passer d’énergies fossiles ou préparer sa famille à des situations d’urgence est certes nécessaire mais cela ne suffit pas à « faire société »

3 – On ne peut pas se protéger de tout, « Aujourd’hui, il nous faut surtout éviter l’ingérable et gérer l’inévitable ». Il est très important d’être intégré à votre territoire et d’être reliée à un réseau et un tissu local (voisins, mairie et région).

4 – Ce n’est pas en partant au loin au calme que la situation globale va s’améliorer. Si toutes les personnes consciente du problème, toutes les personnes compétentes s’échappent, nous laissons la planète dans les mains des incompétents.

5 – Le mieux reste finalement de choisir un coup de cœur et de vérifier après les risques présent et voir s’il est possible de gérer ces risques soi même, en étant assez  indépendant, interdépendant (dépendance mutuelle) et / ou souverain.

6 – Attention au clientélisme et à l’autarcie, pensez à accueillir la différence. Non, vous n’aurez peut-être pas un joli terrain de plusieurs hectares avec une source d’eau pour faire de la permaculture tranquille dans votre coin. « Vous rencontrerez des gays, évangéliste, noir, bouffeur de viande, vieux, pauvre, bourgeois, chasseur et autoritaire »Il faudra accueillir tout le monde un jour, commencez aujourd’hui.

https://www.facebook.com/groups/transition.2030/permalink/2270418376375745/