Archives de catégorie : Non classé

Bilan Juillet 2020

Petit bilan, Je vais bien. Un mois de folie xD
Ça fait toujours du bien d’écrire un peu, pour voir si on va toujours dans la bonne direction. Je suis un peu fatigué, mais c’est de la bonne fatigue et je prend la journée pour moi.
La première semaine de juillet, nous préparons un événement pour continuer à relier le territoire dans l’Yonne la semaine suivante, finaliser les inscriptions, finaliser le programme.
Pour mon activité aussi, j’essaie d’écrire de plus en plus régulièrement des articles sur le site (https://egao.fr/articles/), et j’affine mes futurs objectif pour créer une communauté (un pays !). C’est marrant d’essayer de trouver un juste équilibre entre une activité économique et une activité de sens. Je me rapproche encore un peu plus des Shifters, les bénévoles du Shift Project, et j’ai découvert notamment leur forum en ligne.
Je prend aussi des responsabilités pour organiser un atelier CNV en novembre chez Thomas D’ansembourg. Ça devrait me prendre 2-3h de travail par semaine en plus de la semaine sur place.
 
La seconde semaine, prendre le temps de penser à une charte pour l’éco-lieu en Puisaye et réseauter pas loin. Ça y est, nous avons créé la SCI pour acheter le terrain, prochaine étape le compromis de vente et le compte en banque.
L’événement dans l’Yonne, pour Renaissance Joigny a aussi eu lieu cette seconde semaine, c’était le 11 juillet au château du Fey, un grand succès, plus de 70 participants.
Un client Egao est venu voir donc nous avons même plus faire une étape en face à face. Pendant la journée, partage de numéro de téléphone, reliance, réunion thématique. Toujours des petites choses de dernières minutes à réglé, mais le résultat est super. Maintenant le tout est de battre le fer tant qu’il est chaud.
 
Les deux dernières semaines (3&4 donc) étaient carrément super, une semaine de camping collapso puis une semaine de chantier participatif en bois terre paille.
J’ai pu continuer à travailler pendant la première, mais seulement une poignée d’heure dans la seconde.
Le camping collapso est génial , en Haute-Loire, et que l’on a déjà vu passer ici dans d’autres publications ! Pour rencontrer et retrouver du monde, et aussi pour recréer le monde. J’ai même pu avoir l’occasion de faire un peu de facilitation pour le collectif sur place et 2 ateliers sur l’Ikigaï, en plus de m’apporter d’autres connaissances sur l’auto-construction. C’est un beau projet, j’espère que ça marchera pour eux, il faudra que je repasse.
La quatrième semaine est beaucoup plus physique, 8h de travail par jour sur un chantier participatif, levé tôt, les mains dans le bois, la terre et la paille.
J’apprend beaucoup, et je mange beaucoup ! Les repas sont à la charge du lieu donc ça fait quand même faire des petites économies plutôt que de faire gagner un peu d’argent, en plus du co-voiturage pour réduire les coût et le bilan carbone.
En journée, barbotage au plafond, mur en terre paille, enduit, lambris, lisse, solive, liteau, linteau, briques et discussions pendant le chantier (Le guide dont nous a parlé : https://www.naturel-home.fr/les-guides-telechargeables/ )
Les deux semaines blindé de jeux de société, merci au demi mètre-cube de jeux rangé sous mon lit. Vive le van
 
Je commence à prendre l’habitude de distribuer des cartes de visites et aussi à noter les contacts que je rencontre. Ma compétence n’étant pas le démarchage ou le marketing, j’essaie la méthode du bouche à oreille pour que les gens puissent se passer ma carte et alors que je reste concentré sur l’accompagnement et les services. Le but étant quand même d’être solvable avant la fin de l’année, sinon je devrais commencer des missions de freelance de développement informatique. J’ai déjà eu une dizaine de client en tout avec Egao, et les gens sont heureux du résultat, le tout maintenant est de pouvoir me faire connaitre pour que ce soit plus stable.
Bilan
[-] Dans les difficultés qui apparaissent, pas évident d’être présent à la fois en Bourgogne et partout en France pour créer du lien. On peut même dire que j’ai vraiment merdé une fois. Rendez-vous pris en bourgogne, alors que je suis à 5h de route de là, c’est compliqué. Je ferais mieux la prochaine fois. J’ai aussi un peu abusé sur les 1000km de ce mois ci, pas plus de 1000km par mois sur la route, et rien que l’aller-retour en haute loire, c’était 900Km. Même avec un covoit, ça pique. J’avais prévu un peu le coup en juin pour économiser sur mon budget carbone, et je ferai plus attention en Août.
[+] En tout cas, se retrouver sur les éco-lieux de france, vivre et se former avec d’autres, tout en pouvant parler de mon activité et en ayant un peu de temps pour travailler dans le van, c’est super. J’ai même pu vendre 2 paquets de cartes CUBQ (C’est une bonne question !) dans le mois. C’est pas ça qui va me nourrir mais ça faire plaisir de voir que ça marche
 
Là, je me posé le long d’un lac en Puisaye, pour reprendre mes mails, les petites tâches que je n’ai pas pu prendre le temps d’entretenir et enfin faire le bilan du mois, mes comptes …etc. Petit cuisine à midi, petite balade le soir et des films pour se reposer. Il me reste une 30 aines de mails à voir.
 
Le mois prochain, on reprend En’Jeux Communs. J’ai un mix de bonne ondes et de mauvaises ondes on va dire. Un partenaire prend des initiatives pour le groupe alors que ça ne va pas forcément dans la bonne direction. J’ai quelques jours pour faire un peu de propre dans ma tête et y réfléchir. J’aimerais beaucoup faire un séminaire de formation pour, pour rassembler deux jours dans une maison d’hôtes ceux qui veulent se former et se retrouver depuis un peu toute la france. Ce serait génial d’avoir une poignée de lots de jeux pour les prêter aux animateurs et former un max de gens. On verra, j’ai pris un peu trop de travail en parallèle, je ferais ptet mieux de finir ce qu’on a commencé avec Erasmus, le FNCCR et CliMates. J’ai pris la mauvaise habitude de donner le fruit de mon travail à l’association, j’ai peur que les gens est pris de mauvaises habitudes quand le compte en banque de l’asso se rempli un peu tout seul (J’ai apporté près de 9000€ à l’asso, sur 2 ans, en plus de participer aux appels à projets des autres). Il va falloir réussir à se recentrer et expliquer que c’est pas magique.
 
Voilà, c’est un mois ! Bises.
 

Bilan 2020 après le confinement

Coucou tout le monde :), 
 
<Bilan>
Petit bilan, j’ai découvert la transition, puis la collapso et quitté l’informatique et la finance en fin 2017. J’ai écris un blog https://blog.sbequignon.me, où j’y est mis mes recherches. 4 sites web en tout. J’ai rencontré ET travaillé sur une 100aines de groupes et d’asso entre 2018 et 2019 (une grande partie de la liste sur le blog). Plusieurs PFH (Putain de facteur humain) et frôlé le burnout plusieurs fois. J’ai fais des ateliers de sensibilisation (Jeux de sociétés, La Fresque du climat – Le groupe des anim’ …etc) et des événements pour au moins 2000 personnes dans et hors Paris. J’ai fondé puis quitté Transition 2030 Paris-IDF Effondrement, résilience et nouveaux horizons. J’ai aidé à organiser un festival transition (MMMFest), j’ai monté 2 asso (En’Jeux communs et https://joigny.renaissances.site), j’en ai raté une 3e (mais j’èspère pouvoir la relancer, la communauté est encore un peu active Projet Renaissances). J’ai monté 1 entreprise seul (Auto-entrepreneur sur Egao, Une vie qui a du sens.), et je suis en train de construire une SCIC avec différents animateur. J’ai créé un jeu de société C’est une bonne question ! pour accompagner ceux qui comme moi cherchent à s’améliorer. J’ai rencontré et discuté en tête à tête au moins une fois avec ceux qui était sur ma liste de 2017 et dans le monde collapso. Pablo Servigne Boisson Alexandre Alexia Soyeux Yves Cochet Laure Noualhat Clément Montfort Jean-Marc Jancovici Loïc Steffan Stéphane Linou Vincent Mignerot Satish Kumar Rob Hopkins Flora Clodic Julien Wosnitza Arthur Keller Vincent Verzat Laurent Testot Bertrand Séné et des tas d’anonymes plus formidable les uns que les autres. Des amis dans presque toutes les région de france, alors que j’étais plutôt asocial avant (limite autistique). J’ai rencontré 4 maires ou cabinets de maire, des députés, une 15aines d’écolieux, 2 ministères, 2 fois des représentants de l’Europe. Je suis passé 2 fois à la télé, 2 fois dans des petits journaux. J’ai maintenu un journal intime, un dossier de 290 fichiers .txt et de notes daté de depuis 2016. J’ai commencé un vlog sur Youtube, sous le nom de Les clés de la curiosité. 2 ans de développement personnel, 2 woofings, de la permacultures, formé à la CNV chez Thomas d’Ansembourg, des low-techs, du bricolage et un van aménagé. Ma force est celle de ne pas s’arrêter, au moins un pas tous les jours et des objectifs, et surtout mettre mes loisirs dans ce que je fais (Jeux de société, créer du lien, écouter des belles histoires). J’ai appris à me connaitre.
</Bilan>
 
<Aujourd’hui>
La question du moment est évidement : « Comment tu vois le « déconfinement » ? Tes projets, tout ça ? » Pour l’instant, ça change pas trop mon programme, je suis très content de mon confinement. En van, en mode woofing sur le terrain de 2 ami, ça pousse, ça pousse ! Y a tout qui marche ou qui avance, je sais quoi faire et où je vais (mais pas encore forcément dans quel ordre). Coté amour, aussi, je suis très heureux, je fais parti des chanceux qui ont trouvé quelqu’un pendant le confinement et qui a un peu « triché » avec les règles pour se retrouver 🥰. C’est plus où je vais habiter qu’il faut que je réfléchisse. Je m’installe vraiment dans l’Yonne (2ha), pour investir ce que j’ai reçu de ma grand-mère. J’ai encore envie de tourner en France avec le Van aménagé et de rencontrer du monde, mais je serais heureux de sortir l’argent des mains des banquiers en attendant (et c’est dingue les économies que j’ai fait ces derniers mois avec le van). Ne plus avoir à me déplacer à Paris, et que tous les collègues travaillent à distance était un vrai gain de temps et d’énergie 🚗
Je pense faire moins de sensibilisation bénévole (En’Jeux communs) et plus de projets de valeur (Egao, Une vie qui a du sens.Projet Renaissances – collectivité territoriales).  Moins d’aller-retour à Paris.
J’ai eu aussi la chance d’accompagner 3-4 clients avec https://egao.fr, et même d’être solvable en Avril, donc j’ai prouvé que ça pouvait marcher (mais il reste à continuer). J’ai même eu le temps de commencer à écrire une série de livre blanc pour mes clients (Sensibiliser mon entourage, Job de sens, Gagner du temps..etc). Ce qui s’est passé pendant le confinement est assez catastrophique au niveau du pays, et en plus, le réchauffement climatique nous a pas attendu. La biodiversité a eu heureusement un court répit.
</Aujourd’hui>
 
<Demain>
Mon prochain objectif sera « Créer un nouveau pays sur le sol français« , et vite ! Pour ça, il faut être nombreux, et j’ai fait le choix d’avancer avec ceux qui sont déjà convaincu. Pour construire un début de culture commune, j’ai choisi de proposer un livre avec tout ce que j’ai déjà partagé à l’oral ces 2 dernières années, c’est à dire « Où on en est ?, « Quoi faire ? », « Avec qui le faire ? », « Comment le faire ? », « Vers où on va ? ». Et s’il faut, d’accompagner les cas spécifiques à travers mon travail sur https://egao.fr La structure du livre est fini, j’ai déjà écris 3-4 chapitres sur les 8, et je compte les publier au fur et à mesures.
</Demain>
 
J’y avais déjà pensé avant ma reconversion, mais aujourd’hui je suis heureux. Oui j’ai quitté un grand salaire, une situation confortable. Oui j’ai rencontré des moments difficile et des moments de solitude. Mais aujourd’hui je suis à ma place et avec les bonnes personnes. Un réseau gigantesque.

Je sais pas si ma situation évoluera dans le mauvais sens un jour, mais aujourd’hui j’en profite et je sais dans quel direction je vais. Et si vous chercher des idées, appelez moi (MP Facebook). J’espère aussi pouvoir un jour embaucher et donner du travail moi même aux collapso qui en ont besoin un jour. Pour l’instant, j’ai réduit mes besoins financier au maximum et je fournis énormément de travail bénévole (mais priorités quand même aux entreprises et à la génération de valeur pour la communauté).

Quoi dire aux complots et aux partages douteux ?

Les 3 filtres de socrates : https://positivr.fr/histoire-socrate-test-trois-passoires-philosophie/

As-tu vérifié si ce que tu veux me dire est vrai ?

Est-ce quelque chose de bon ?

Est-il utile que tu m’apprennes ce que tu as à m’apprendre ?

N’encombre pas ta mémoire d’un fardeau ni vrai, ni utile, ni bon.

Personnellement, je défoncerai les 2 camps tant que l’un comme l’autre  parlent sans preuve cohérente. Exemple ici (Sur les sectes) : https://www.facebook.com/groups/unispourleclimat/permalink/616654662395561/?comment_id=616665262394501

Il y a deux erreur à faire avec les complots, en voir partout et n’en voir nulle part.

Les complots existent, mais s’ils sont vrai alors on peut les prouver, si on ne peut pas, on garde sa théorie pour soi (Ou si on a vraiment besoin de partager, on se regroupe pour essayer de prouver ou détruire une hypothèse entre personne convaincu, et on ressort avec un résultat construit).

Ce qui m’exaspère le plus, c’est ceux qui envoie un MP à tout leur contact « la vérité » dans le but « d’aider » quelqu’un qui n’a rien demandé, j’appelle ça du spam. Dans ce cas, je préviens la personne en face que c’est très gentils mais qu’elle m’a envoyé de la merde.

J’en avais beaucoup au début du confinement, maintenant que je copie colle ma réponse, j’en vois moins et surtout j’y passe moins de temps.

Pour la 5G (copier coller) :

« Stop bullshit

Y a plein de mauvaise raison à la 5G, mais pouvons nous nous concentrer sur la réalité ?

Là ça décrédibilise tout le travail de ceux qui se battent contre la 5G.

Aujourd’hui, ce qu’on sait surtout de la 5G, c’est qu’on a fait aucun test sanitaires et qu’on est en train de transformer les français en cobaye.

On sait aussi que la 5G est une dépense de ressources naturelle et digitale absurde. C’est une invitation de plus à une croissance infini et à la dépense d’énergie en conséquence.

Et qu’il y a un RISQUE sanitaire pour l’homme et pour la biodiversité à long terme.

On a vraiment pas besoin d’inventer des choses pour être contre la 5G.

Merci d’arrêter de faire perdre du temps à tout le monde. »

Pour juste arrêter de se faire spammer par des copiers coller de vidéo que je n’ai aucun intention de regarder (copier coller) :

« En général, on envoi pas à quelqu’un de l’information qu’il n’a pas demandé.

Et si ça te semble suffisamment important pour l’envoyer, un copier coller ne suffit pas, il faut contextualiser et laisser au moins une explication. « 

Pour les sectes (ex: Casasnovas) :

« Quand on attaque quelqu’un on fournit au moins des arguments valable.

Ce n’est pas parce que les propos de Casasnovas sont « vraiment passable », qu’il faut répondre avec du contenu de merde.

C’est bourré d’interprétation, et de supposition.

Si tu veux le prouver de façon scientifique, tu fais une grille de ce que représente une secte, et tu le compare à la situation.

Là c’est de la merde pour combattre un charlatan.
Au mieux des charlatans des deux côtés, au pire l’un des deux est coupable de diffamation.

Se tromper est un droit, la diffamation est un crime. »

Si vous avez un blog, faite un article une fois (hors facebook), vous aurez plus qu’à copier-coller le lien à tous avec une réponse construite.

…etc

Créer un pays – partie 1

Et vous, à quoi va ressembler l' »après » dont les éditorialistes nous bassinent ?

Je sais pas ce que eux veulent, mais puisque nous ne leur demanderons pas leur avis, voici à quoi ça va ressembler :

–*Recréer un petit pays sur le sol français.*–
Je suis en train d’écrire un petit livre, ce sera un des chapitres.

1 – Si votre maire n’est pas écolo/actif, alors faite un vote en ville pour un autre maire qui représenterai ceux qui veulent participer à ce nouveau pays sur le sol français. Un contre pouvoir, un second maire qui représente la population écolo, qui pourra grandir.

2 – Des ACL (Assemblée Citoyenne Locale) , dans chaque mairie, pour réécrire des extraits de constitutions, avant de les fusionner villes par villes jusqu’au niveau nationale.

3 – Poussez à ce que le DICRIM de votre région soit à jour, y ajouter la résilience alimentaire, Contactez vos maires et vos députés

4 – Accompagnez l’éducation des enfants sans l’éducation nationale, faites confiance aux professeurs
Communauté makesense éducation

5 – Préparez les changement de boulot, compatible avec le climat
https://egao.fr

6 – Tout politique avec un casier non-vierge ne peuvent siéger ni à l’assemblé nationale, ni au sénat, ni dans un ministère.

7 – Mutualiser des fonds dans des associations et choisir ensemble où les investir, voter avec notre argent. Recréer une sécurité social, une retraite, un sécurité à l’emploi, …etc

8 – Faire s’effondrer tout ce qui n’est pas indispensable et faire s’effondrer toutes les entreprises qui n’ont pas une raison d’être au delà de l’argent

9 – Changer la boussole du PIB qui ne sert strictement à rien dans l’effondrement économique, sociale, sanitaire et écologique en cours. Le vivant meurt, alors comptons ce qui compte. Donc il nous faut trouver un autre outil.
The Shifters

10 – Recréer une justice et un contre-pouvoir envers la police

11 – Un maximum d’échange non-monétaire en dehors des griffes de l’état, coopération, dons, récupération, réparation, échange de temps et formation

12 – Forte relocalisation des industries en France, et hausse des taxes à l’import et à l’export

Maintenant c’est au peuple de travailler, et nous sommes déjà nombreux.
Après, il ne faut pas croire que ceux qui ont écrit les règles du jeu vont se laisser faire, donc il nous faudra aussi des stratégies contre leur système, détruire l’ancien monde, en même temps que l’on construit le nouveau, et surtout, sans demander la permission.

Demander la permission en manifestation, c’est fini, c’est tous les jours.
Voter tout les 5 ans, c’est fini, c’est tous les jours.
Bonne chance à tous 🙂

https://egao.fr

Et maintenant ?

Et maintenant ?

Voilà petit bilan des dernières semaines, des derniers mois, des dernières années.

Aujourd’hui, c’est officiel, la liste des personnes et structures que je souhaitais rencontrer est complète. En 2 ans, j’ai pu rencontrer des gens extraordinaires, dont certains plus militant que d’autres, dont certains plus politisé que d’autres, dont certains plus sensibles que d’autres, dont certains plus médiatisé que d’autres.
En 2 ans, toutes les cases sont cochées, et maintenant …. ?

Après, avoir rencontré plus de 3000 personnes en 2 ans, partout en France, après avoir faits des ateliers de sensibilisation, après avoir organisé régulièrement des événements entre collapso, après avoir créé 4 structures : Egao, En’Jeux Communs, Projet Renaissance, Transition 2030 Paris.

Après avoir organisé des festivals, plus ou moins grand, et rencontré au moins 5 propriétaires de château.

Après m’être offert un Van aménagé, pour faire le tour de la France, après avoir démarré des actions locales et rencontré encore d’autres personnes formidables.

Après m’être formé en CNV, avoir fais pousser mes propres légumes, parti faire du Woofing, après avoir fait des Low-Tech.

Après avoir accompagné des amis dans leur changement de vie, après avoir fait des vidéos, après avoir fais des interviews, après être passé à la télé,

Après avoir aidé des gens plus grand que moi, après avoir aidé des groupes militants plus grand que moi.

Après avoir rencontré, et avoir discuté avec tous ceux qui ont changé ma vie : Janvovici, Laure Nouhalat, Alexandre Boissons, Alexia Soyeux, Nicolas Voisins, Thomas D’ansembourg, Olivier Maurel, Satish Koumar, Pablo Servigne, Vincent Verzat et Victor de « Partager c’est sympa », Clément Monfort,  Philippe Bihouix, Julien Dossier, Cédric Ringenbach, Nicolas Voisin……….. Etc etc
Par « discuter », j’entends, passer plus d’une heure ensemble, en ayant pu capter assez d’attention pour qu’ils me connaissent ou se souviennent de moi, et que j’ai pu poser suffisamment de questions pour en apprendre un peu plus, sur moi-même et sur eux.  Et pourtant…

Après avoir vu environ une centaines d’associations ou de groupes actifs, par an…

Après m’être rapproché des politiques, après m’être rapproché de collectif anarchiste et parfois très secret.

Après être allé rencontrer fermiers et permaculteurs, après être allé aux ministères, à l’assemblée nationale.

……

====================

*Une journée passe*

Et je reprends l’écriture.

« Où est ma place ? »

====================

J’ai choisis. Je serais celui qui aide. Si vous avez besoin d’aide, si vous vous retrouvez face à un mur, appelez moi.
Que vous soyez Pablo Servigne, ou quelqu’un de moins connu. Si vous avez besoin de rassembler des forces sur votre territoires, si vous avez besoin de sensibiliser des gens autour de vous, de provoquer des déclics dans votre entreprise, appelez moi. S’il vous faut une conférence sur l’effondrement, appelez-moi.
Si vous avez besoin de changer de vie, si vous avez besoin de gagner votre vie, si vous cherchez où est-ce que votre temps disparaît appelez moi.

Je me balade en van, de boulot en boulot, de mairie en mairie, d’ami en ami.

Je suis là pour offrir des contacts, je suis là pour écouter, je suis là pour poser des questions, je suis là pour proposer des idées.

Vous cherchez un boulot qui a du sens, vous cherchez un endroit pour vous installer hors des grandes villes, vous cherchez à avoir un impact politique, vous cherchez à savoir comment le monde tourne, appelez-moi.

Que ce soit pour des adultes ou pour des enfants si vous cherchez un professeur ou un ami, appelez moi.

Mon boulot à moi, c’est de permettre à tout le monde d’avancer,
> trouver des idées quand il faut
> débloquer quand il faut
> accélérer quand il faut
> mettre en lien quand qu’il faut
faire gagner du temps
et vérifier qu’on a rien oublié

Je pourrais peut-être pas rester longtemps, mais quand vous aurez besoin de moi je serais là.

Un compagnon de route, un transitionneur, Sébastien Bequignon.

Faire ce qui est juste, ça veut dire quoi ?

Comment puis-je faire ce qui est juste, comme vous ?
Comment le faire sans hésiter, sans inquiétude, et sans se tromper ?

– D’abord, il faut vouloir faire ce qui est juste, non ?
– Ensuite, il faut le faire.

– On ne peut pas faire ce qu’il faut si on ne le souhaite pas.
Les gens font des erreurs sans raison.
Ils finissent par tomber dans le vice.
Il n’y a ni raison, ni reflexion, ni volonté derrière.
Le temps qu’ils s’en aperçoivent, ils se sont trompés de voie.
Mais par contre, faire ce qui est juste sans s’en rendre compte,
ou réaliser tout à coup qu’on agit en bienfaiteur, qu’on fait le bien…
ça n’arrive jamais
Absolument jamais
Il n’y a pas de justesse sans volonté.
Un comportement correct, requiert une volontée correcte.
On ne peut pas faire ce qui est juste si on ne le désire pas.
Si tu souffres de ne pas pouvoir le faire, c’est parce que tu ne veux pas le faire.
De nombreuses raisons peuvent justifier ton inaction.
Tu as de quoi hésiter et te tracasser à ne plus savoir qu’en faire.
Tu peux aussi rejeter la faute sur les gens ou la société.
Ou alors tu peux accuser l’époque ou la malchance.
Toutefois, il faut admettre que les gens ne font pas ce qui est juste, par manque de volonté, plutôt que de capacités.
Toi non plus, tu n’as pas à te forcer à faire le bien,
mais n’oublie jamais que ce n’est pas que tu en es incapable,
juste que tu ne veux pas le faire.

– Tous les justes décident d’abord d’agir,
Puis agissent.

– Respectes bien ces étapes.
S’inquiéter de la seconde phase pendant la première, c’est le comble de la bêtise.

– Bien que je ne comprenais pas ses explications, j’avais envie de comprendre.
Alors, Veux-tu faire ce qui est juste ?

– J’ai donc juste à faire de mon mieux.

Anime : Juuni Taisen, un manga japonais, épisode 10 je crois. Plus une part de mon interprétation personnelle.

Transition 2030 Paris : Organiser la transition 09/12

Hier, Lundi 9.
Nous étions 8 à réfléchir sur « Transition 2030 Paris : Organiser la Transition »

0- Brise glace et tour de table (jeu)
1- Plutôt Attenuation ou Adaptation ? Les 2 faces de la transition.
2- Je reste sur Paris ? Jusqu’à quand Paris devrait rester stable ?
Je reste sur Paris ?
3- Bulloterie, quelles compétences j’ai, quelles compétences je cherche ?
4- Presentation Asso et répartition par préférence (Quelle asso / projet aujourd’hui)
5- Est-ce que je change de métier ?
6- Plan d’action individuel (A un mois, 6 mois, 1 an)

Bonus: Et si demain on entend que la france n’a plus accès au pétrole ? Une pénurie énergétique. Les magasins seront vide dans 3 à 7 jours.

https://www.facebook.com/groups/transition2030paris/permalink/2401020713358552/

La retraite, IL FAUT REFORMER !

1. Resumé

Info : Le coût des retraites en France par an est de 310 milliards d’euros.

2. Qui sont les grévistes ?

3. Mais tout ça, c'est que pour les emplois privilégié !

La retraite par point, 

C’est à dire calculer sur la totalité de vos années travaillé, et non plus juste les 25 ans les mieux payé.

Ça signifie bien que TOUT LE MONDE va voir sa retraite DIMINUÉE

(Et la valeur du point dans 30 ans est sans garanti, même si une loi était voté, puisque cette loi pourrait être supprimé plus tard)

Enfin, il y a 7 ans d’écart de vie entre un ouvrier et quelqu’un qui travaille dans des bureaux. Et un ouvrier a toujours plus de chances qu’un cadre de mourir prématurément (18 % de risques de mourir avant ses 65 ans, contre 7% pour un cadre).

La seule chose en cours, c’est la destruction des services publics, qui sont bien financé avec notre argent.

Pour info : Le Premier ministre a déclaré que ceux qui gagnent des revenus supérieurs à 120.000 euros brut annuel ne paieront plus de cotisations retraite (fixées à 28,1%) et, par conséquent, n’ouvriront pas de droits à la retraite.
En gros, « Laissons les pauvres financer la retraite entre eux. »

4. Illogique et division

Partir pauvre ou mourir au travail ?

> Notre espérance de vie progresse mais pas l’espérance de vie EN BONNE SANTE qui stagne

Quel intérêt de devoir cotiser plus longtemps si plus personne n’embauche au delà de 50 ans ?

5. Conflit d'intêret : Delevoye (Celui qui a écrit la réforme)

Privatiser un service publique, diminuer la retraite pour vendre des assurances complémentaires.

« 
La loi prévoit jusqu’à trois ans d’emprisonnement et 45.000 euros d’amende en cas de manquement. La HATVP peut donc transmettre le dossier à la justice. Pour Eric Alt d’Anticor, il est toutefois « peu probable qu’il y ait une sanction pénale ».
« 
https://www.20minutes.fr/politique/2670739-20191209-declaration-interets-incomplete-pourquoi-oubli-delevoye-pose-probleme

« Bénévole »

« En plus de cumuler un salaire de ministre délégué de 10 135 euros brut et ses pensions de retraite liées à ses anciennes fonctions (rien d’illégal), Jean-Paul Delevoye peut également compter sur d’autres revenus, selon sa déclaration. Il occupe la fonction de président du think-tank Parallaxe de « HEP Education au sein du groupe de formation IGS » depuis 2017, avec à la clé une coquette rémunération. Selon sa déclaration, en 2018 et en 2019, il a perçu à ce titre 5368,38 euros mensuels,

soit un montant annuel de 64 420 euros net.« 

http://www.leparisien.fr/economie/retraites-jean-paul-delevoye-a-oublie-de-declarer-ses-liens-avec-le-monde-de-l-assurance-08-12-2019-8212557.php

80266064_2475221486131581_2992221603938435072_o

6. Mais la réforme est nécessaire !

 1 – L’explosion du déficit de la sécurité sociale est le résultat d’un jeu d’écriture dans la comptabilité publique.  Le déficit des retraites a été artificiellement creusé par la décision du gouvernement.

RETRAITES : UN DÉFICIT IMAGINAIRE POUR JUSTIFIER LA RÉFORME (vidéo)

2 – De l’argent il y en a ! (Si jamais il y en avais besoin)

24 milliards > 18 milliard et en plus il y a une sécurité pour les années difficiles

3 – Les reformes déjà réalisé de 1993 à 2013 sur les retraites permettent déjà de réduire le déficit (Novembre 2019)

4 – Inégalités : En 1981, un salarié travaillait 10 jours par an pour payer les dividendes des actionnaires, aujourd’hui 45 jours par an, soit 9 semaines.  La part des dividendes ont triplé dans le PIB.

5 – Une quasi-totalité du déficit provient de l’austérité salariale et de la baisse des effectifs publics.

6 – Il y a plus efficace au niveau économique et social, ou pour récupérer de l’argent : la fraude fiscale représente entre 25 et 100 Milliards d’euros par an, La disparition de l’ISF pour 3,5 Milliards par an) et le CICE, 20 Milliards par an.

7. D'autres solutions

77222442_421419412138711_8130555614553178112_n

Autres idées : Recréer et revaloriser les emplois publique pour remplir les caisses.

8. Jeu de langage, ne pas répondre aux questions

  1. Le mot justice ne veut rien dire, tout le monde a un avis différent de la « justice »
  2. Utiliser des chiffres pour ne rien dire, ou pour cacher une erreur
  3. Changer de mots pour que ça passe mieux (« Projet de société » VS réforme)

Sophisme, Faux Dilemme et Euphemisation, détourner la question de base

« Un mot avec lequel personne ne peut être en désaccord, c’est un mot qui ne veut rien dire. »

9. La retraite par point, selon Fillon

À charge aux travailleurs de payer eux-mêmes différentes assurances privées (retraite, chômage, santé)….

La fin de la protection sociale !

Payer avec leur salaire net, pour réduire les charges patronale.

Marre des grèves et des blocages ? Marre de ces preneurs d'otages ?

Après un atelier Fresque du Climat


Qu’avez-vous pensé de la fresque du climat, n’hésitez pas à commenter ci-dessous ou sur la Page d’En’jeux Communs 🙂 Nous espérons vraiment que cet atelier vous a apporté ce que vous cherchiez.

Voici de quoi aller plus loin encore ! Devenir animateur ? Changer de boulot . Rencontrer d’autres personnes qui se posent les mêmes questions ?

Les prochaines dates au Dernier Bar avant la Fin du Monde: 

> 15 DEC 2019 : https://www.facebook.com/events/354451032139007/

> ICI https://www.facebook.com/events/354526038790368/

Cordialement, Sébastien Bequignon (Présentation)

Présentation Nov 2019

Bonjour tout le monde
Je pense que de coutume il est intéressant de se présenter, alors je joue le jeu

Alors tout d’abord, Sébastien, 27 ans. Je suis un hyperactif amoureux des questions qui gratte le cerveau, des jeux de société et des réseaux résilient. Oui je sais, c’est une combinaison bizarre !
Un jour, un vieux sage m’a posé la question : « Que voudriez-vous être sûr d’avoir vécu ? », et c’est parti !!

👂🧠👂👀
Je suis Fondateur de Transition 2030 Paris, où j’y ai organisé un paquet de rencontre hors des écrans, et j’ai eu l’occasion de rencontrer des tas de gens passionnant avec des histoires de vie toute plus différentes les unes que les autres .
J’y rencontre et parfois accompagne (bénévolement) des collapso-convaincu comme moi dans leur transition depuis à peu près 2 ans. Aujourd’hui, je commence à le faire de façon professionnel avec https://egao.fr.
 
– Retrouver du temps
– Retrouver du sens
– Clarifier un projet
– Quitter les grandes villes ?
– Comment en parler autour de moi ? (Apprendre à laver un cerveau  )
🎲🎲
J’ai créé En’Jeux communs, une association pour faire de la sensibilisation à travers les jeux de société (La liste des jeux : https://enjeuxcommuns.fr/liste-des-jeux/)
🚚🚚
Je suis nomade depuis peu, je viens d’investir dans un van aménagé et je tourne en France. J’ai comme port d’attache Joigny, en bourgogne, lorsque je remonte sur Paris. Je remonte environ semaine par mois pour y organiser des ateliers, notamment sur l’Ikigai, une vie qui a du sens (ici le 20 novembre) : https://www.facebook.com/events/436571160572094/

Voilà, c’est l’histoire de ma vie ! 🚀🚀
Si vous voulez vraiment creuser un peu plus :
– Ma présentation générale : http://blog.sbequignon.me/qui-suis-je-mi-2019/
– La FAQ Collapso : http://blog.sbequignon.me/faq-collapso/
– L’Effondrement les chiffres :
http://blog.sbequignon.me/effondrement-les-chiffres/

 

Sinon, voici aussi quelques acteurs que j’ai repéré dans l’aide à la reconversion Pro
> PoseTaDem
> TicketForChange
> Edeni
> Le Campus de la Transition
> Mon Job De Sens
> Egao.fr
> Les paumé.e.s (MakeSense)
> Eklore
> Place aux métiers
> Economie Intuitive
> Switch Collective
> So Many Ways
> PaulineAcrossTheWorlds